Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Neal Adams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Neal Adams le Dim 6 Juil - 13:53

Raymond

avatar
Admin
Aujourd'hui un peu oublié, Neal Adams est un dessinateur à succès des années 60, qui a surtout travaillé dans le monde du comic-book et des super-héros. A cette époque, il était une référence absolue, et son prestige était égal à celui de Jack Kirby. Sa carrière est assez bien résumée dans cette page de Wikipédia.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Neal_Adams

Son étoile s'est toutefois mise à pâlir à partir des année 80. Il faut avouer qu'il n'a plus dessiné de BD transcendante depuis ce moment-là, et qu'il a vivoté sur sa réputation. Il reste aujourd'hui l'extraordinaire dessinateur de Batman, Deadman et surtout Green Lantern/Green Arrow, dont une intégrale vient de sortir tout récemment chez Urban Comics.





Comme il n'y a pas beaucoup de nouveautés qui s'imposent ces derniers temps, je me suis intéressé à cet album.   Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

2 Re: Neal Adams le Dim 6 Juil - 13:56

Raymond

avatar
Admin
Green Lantern ... je vais en parler, mais commençons tout d'abord avec un portrait récent de Neal Adams !   Very Happy 



_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

3 Re: Neal Adams le Dim 6 Juil - 14:50

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Et oui, à la différence d'un Kubert, par exemple, Adams est resté prisonnier de sa réputation de dessinateurs de comics spécialisé dans les super-héros. Je pense que cela a dû le desservir, à un moment. Adams restera un de ces très talentueux dessinateurs ayant oeuvré toute leur vie sur des personnages qui ne leur appartenaient pas. Cela a dû être frustrant, par rapport à des auteurs comme Caniff, Eisner ou encore Kubert. Les auteurs ayant travaillé pour des magazines comme Mad ou des comics de chez EC (sans super héros) ont eu, me semble-t-il, plus de facilité à sortir de la routine et à s'affranchir de l'emprise tutélaire de grandes firmes comme Marvel et DC.

Gotlib et Lob, grands admirateurs d'auteurs US, parmi lesquels Neal Adams, l'avaient associé à la saga de Superdupont, au début de l'aventure "Fluide Glacial".

Je propose deux vidéos, tirées de la fameuse émission "Tac au tac", où l'on a plaisir à contempler Gir, Kubert et Adams à l'oeuvre. Cela faisait quelque temps que j'hésitais à poster ces liens, ne sachant trop où le faire. Avec ce sujet, ouvert par Raymond, ces vidéos trouvent désormais leur emplacement naturel.

Remontons le temps grâce aux archives de l'Institut National de l'Audiovisuel, jusqu'au 30 septembre 1972, pour cette émission enregistrée à New York.
https://www.youtube.com/watch?v=R264V_GjPRU

En prime, la suite, en n&b, cette fois, de la même émission, diffusée  en octobre 1972. Nous retrouvons donc les mêmes auteurs.
https://www.youtube.com/watch?v=tY3Rf0i9hgU

4 Re: Neal Adams le Dim 6 Juil - 15:01

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Oups, je viens de me rendre compte qu'il existait un sujet où caser ces deux vidéos : audiovisuel et BD !  pale 
Au temps pour moi. Peut-être même que ces vidéos y figurent déjà ? J'aurais dû tourner sept fois la petite souris sur son tapis, avant de cliquer... Désolé, mais ça peut se corriger.

5 Re: Neal Adams le Dim 6 Juil - 15:08

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Au contraire, Fildefer, tu as très bien fait.  clap 

6 Re: Neal Adams le Dim 6 Juil - 15:43

Raymond

avatar
Admin
Merci pour ces vidéos, Fildefer !  Very Happy 

Je reviens donc à Green Lantern/Green Arrow.

Green Lantern est un homme qui détient un puissant pouvoir grâce à un anneau magique. Cet anneau lui a été confié par des extra-terrestres immortels, qui se nomment eux même "les gardiens". Parfois, lorsqu'il désobéit à leurs consignes, Hal Jordan (c'est le nom véritable de Green Lantern) doit leur rendre compte de ses actions, et parfois subir une punition.



Le meilleur ami de Green Lantern est Green Arrow, un millionnaire ruiné qui joue les justiciers en utilisant ses talents au tir à l'arc. Il nous apparait comme une sorte de Robin des Bois désabusé, car son regard sur le monde des Etats-Unis se révèle pessimiste et sans illusion. Il s'oppose aux conceptions naïves de Green Lantern, qui croit toujours au bien et au mal et aux vertus du modèle américain. Green Arrow va toutefois peu à peu lui faire partager ses doutes.



Si on laisse de côté les péripéties qui sont propres à chaque épisode, l'ensemble des aventures de Green Lantern se présente en fait comme un grand roman d'apprentissage. Au cours d'une longue traversée des USA, Green Lantern découvre peu à peu la face cachée de l'Amérique avec ses travailleurs sous-payés, ses indiens opprimés, ses villes miséreuses et ses noirs victimes du racisme.



En dehors du magnifique dessin de Neal Adams, cette série doit énormément au talent et à l'audace de son scénariste, Dennis O'Neil. Cet écrivain est le premier qui ait osé introduire une vision sociale (pour ne pas dire socialiste) dans le monde manichéen des super-héros. Le lecteur découvre ainsi en même temps que Green Lantern une autre vision de la société capitaliste, dont aucune faiblesse n'est passée sous silence. C'est ainsi que le problème de la toxicomanie est introduit d'une façon ingénieuse, lorsque le pupille de Green Arrow devient lui-même héroïnomane, et que le drame devient alors celui de la vie de tous les jours.



Je connaissais très mal cette série jusqu'à présent, même si certains épisodes avaient déjà été traduits dans les petits formats. La lecture de l'intégrale apporte maintenant une autre dimension à ce comic book qui m'apparait être un véritable grand classique. Green Lantern/Green Arrow offre en fait deux caractéristiques intéressantes pour les lecteurs européens. En premier, il n'est pas nécessaire de connaître quoique ce soit aux autres BD de super-héros pour comprendre ces récits, et cet aspect est devenu assez rare aujourd'hui lorsqu'on lit un comic book. Et puis en second, il y a les scénarios qui sont intelligents, voir même parfois jubilatoires, et la BD devient donc particulièrement intéressante pour les adultes. En tout cas, pour ma part, j'ai beaucoup apprécié.   

Neal Adams est un auteur à redécouvrir !   Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

7 Re: Neal Adams le Sam 19 Juil - 10:10

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
http://bdzoom.com/76763/comic-books/%c2%ab-green-lanterngreen-arrow-%c2%bb-par-neal-adams-et-dennis-o%e2%80%99neil/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum