Lefranc, Alix, Jhen ... et les autres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Pleins feux sur Edgar Pierre JACOBS et Blake et Mortimer (2ème partie en cours)

Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36  Suivant

Aller en bas  Message [Page 35 sur 36]

Raymond

Raymond
Admin
Décidément, tu es très à jour avec les nouveautés ! Very Happy

Merci pour les commentaires ! pouce


_________________
Et toujours ... Pleins feux sur Edgar Pierre JACOBS et Blake et Mortimer (2ème partie en cours) - Page 35 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Je viens de sauter ce message afin de ne pas déflorer le plaisir de la lecture. L'album est sur un fauteuil où il vient de se poser en prévision de sa lecture this very evening old chaps ! Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Je n'ai pas encore terminé ma lecture - je ferais volontiers un parallèle entre la partie de l'histoire qui prend la forme d'un récit dévoilant des événements survenus à l'origine de l'empire et la "véritable" histoire de William Shakespeare dans Le testament de William S - mais je repère déjà, comme on pouvait s'y attendre, un certain nombre de jeux d'échos et d'allusions au Lotus bleu, dans les situations, cases, personnages, tout en saluant par ailleurs la beauté du dessin. On retrouve même une "vieille" jeune connaissance ! Je ne vous en dit pas plus :



Image hébergée par servimg.com




Image hébergée par servimg.com




L'épisode de la confrontation raciste et son environnement dans une planche contenant une grande belle case urbaine - on y voit la jeune cycliste à qui un soldat britannique indique un direction et cède le passage tandis que dans Le lotus bleu, des soldats britanniques tentent d'empêcher Tintin, qui circule lui aussi en vélo, de passer en secteur protégé :



Image hébergée par servimg.com




Image hébergée par servimg.com




La même scène par le détail de l'injure raciste : "sale chink ! " Dans Le lotus bleu, le chinois agressé par Gédéon Spilett est défendu par Tintin, dans notre Blake et Mortimer, le temps s'est écoulé et la jeune femme grossièrement interpelée par des marins se défend elle-même, quoique intervienne finalement l'inspecteur Flagson, digne "fils du drapeau" !



Image hébergée par servimg.com




Image hébergée par servimg.com


Dans les deux albums, des enfants sont sauvés de la noyade dans un fleuve, par Tintin dans le premier, par la jeune chinoise dans le second :



Image hébergée par servimg.com




Image hébergée par servimg.com




En sauvant un jeune chinois de la noyade, Tintin rien contre Tchang. La jeune sauveteuse chinoise revenue à Hong Kong y rencontrera...... un certain Tchang qu'elle semble déjà connaître !



Image hébergée par servimg.com




Image hébergée par servimg.com




Les paysages de cet album sont d'une grande beauté. J'y reviendrai par la suite, tout comme je parlerai de la qualité de l'histoire elle-même quand je l'aurai entièrement lue et qu'un peu de temps sera passé, afin qu'un nombre suffisant de personnes ait eu l'occasion de la découvrir par elles-mêmes, sans que leur soit révélé quelque détail qui diminuerait le plaisir de la nouveauté.









http://www.marchenriarfeux.net

eleanore-clo

eleanore-clo
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Bonjour

Très beau parallèle qui donne un délicieux petit goût de madeleine ( Et tout d'un coup le souvenir m'est apparu. Ce goût c'était celui du petit morceau de madeleine que le dimanche matin, à Combray (parce que ce jour-là je ne sortais pas avant l'heure de la messe), quand j'allais lui dire bonjour dans sa chambre, ma tante Léonie m'offrait après l'avoir trempé dans son infusion de thé ou de tilleul. La vue de la petite madeleine ne m'avait rien rappelé avant que je n'y eusse goûté...) à l'oeuvre Very Happy .
Outre Tchang, Sente s'est amusé à mettre en scène le Docteur Grossgrabenstein du Mystère de la Grande pyramide. Peut être d'ailleurs y a-t-il d'autres références ? Question

Eléanore

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Sûrement ! Je n'en suis qu'à une première lecture et rarement les amateurs de madeleines ont autant de chance que le narrateur de La Recherche de voir d'un coup tout Combray apparaître d'un seul élan ! Wink

Il me semble, mais il faudrait vérifier cela, que le Docteur Grossgrabenstein apparaissait déjà dans le premier volume de cette aventure. En tout cas, comme dans le premier tome, fouiller les dessins splendides de ce tome II est un bonheur.

http://www.marchenriarfeux.net

Raymond

Raymond
Admin
Et bien … je vais avoir de la lecture ce Week-end ! Very Happy


_________________
Et toujours ... Pleins feux sur Edgar Pierre JACOBS et Blake et Mortimer (2ème partie en cours) - Page 35 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Tu nous dira ce que tu en as pensé ! Je serai ravi de connaître tes impressions. Very Happy Je dois quant à moi terminer la lecture de l'album. J'en suis, ayant volontairement pris mon temps, à un peu plus de la moitié.

http://www.marchenriarfeux.net

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
L'émission de France Culture "Concordance des temps" est consacré ce matin à Blake et Mortimer ! Very Happy

https://www.franceculture.fr/emissions/concordance-des-temps/blake-et-mortimer-immortels

http://www.marchenriarfeux.net

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie
eleanore-clo a écrit:Bonjour
Très beau parallèle qui donne un délicieux petit goût de madeleine ( Et tout d'un coup le souvenir m'est apparu. Ce goût c'était celui du petit morceau de madeleine que le dimanche matin, à Combray (parce que ce jour-là je ne sortais pas avant l'heure de la messe), quand j'allais lui dire bonjour dans sa chambre, ma tante Léonie m'offrait après l'avoir trempé dans son infusion de thé ou de tilleul. La vue de la petite madeleine ne m'avait rien rappelé avant que je n'y eusse goûté...) à l'oeuvre Very Happy .
Pleins feux sur Edgar Pierre JACOBS et Blake et Mortimer (2ème partie en cours) - Page 35 Tzolz254
Outre Tchang, Sente s'est amusé à mettre en scène le Docteur Grossgrabenstein du Mystère de la Grande pyramide.
Pleins feux sur Edgar Pierre JACOBS et Blake et Mortimer (2ème partie en cours) - Page 35 Image213
Peut être d'ailleurs y a-t-il d'autres références ? Question
peut être...
Pleins feux sur Edgar Pierre JACOBS et Blake et Mortimer (2ème partie en cours) - Page 35 Peut-e10
Wink Very Happy bise
Eléanore

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Heuh, tu dois avoir sauté des lignes cher 2J car notre amie eleanore-clo que tu cites pourtant mentionne justement la présence du Docteur Grossgrabenstein du Mystère de la Grande pyramide. Voir message 854 de ce sujet. Wink

Quant aux autres références il y en a certainement beaucoup d'autres à découvrir petit à petit. dans le premier tome de cette aventure on apercevait dans un bar assez glauque rien moins que....... le capitaine Haddock !



Image hébergée par servimg.com




On peut donc s'attendre à ce que ce tome nous réserve d'autres bonnes surprises ! Very Happy

http://www.marchenriarfeux.net

stephane

stephane
vieux sage
vieux sage
Je me suis bien amusé à lire ce Blake et Mortimer. Yves Sente est décidément très en forme: le dernier Xlll est excellent !

http://alixmag.canalblog.com/

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Ah ! Voilà cher Stéphane qui m'encourage encore d'avantage s'il le fallait  à lire aussi ce nouvel épisode de XIII que j'avais mis en attente. mais auparavant, je vais finir ce soir La vallée des immortels.

http://www.marchenriarfeux.net

eleanore-clo

eleanore-clo
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Bonjour

Le millième bras du Mékong s'annonce très clivant  Rolling Eyes .

Pleins feux sur Edgar Pierre JACOBS et Blake et Mortimer (2ème partie en cours) - Page 35 Blake_11
Pleins feux sur Edgar Pierre JACOBS et Blake et Mortimer (2ème partie en cours) - Page 35 Blake11

Alors, Vox populi, vox Dei ou Vox populi, populus stupidus ?

Je reste dubitative. Mais peut être que les commentaires avisés et pertinents de Draculea  Very Happy  apporteront d'autres éclairages et dévoileront d'autres richesses ?

Spoiler:

Par exemple, comment expliquer cette utilisation a minima du Skylantern ? A l'instar d'un Espadon, cette nouvelle arme absolue de Mortimer aurait pu contenir une armada aérienne envoyée par Xi-Li pour conquérir Hong-Kong. Et Sente fait le choix d'un duel avec l'Aile Rouge, dans la lignée des combats entre as de la Première Guerre mondiale  Crying or Very sad . Ou encore, pourquoi recourir aussi souvent à d'invraisemblables coïncidences pour faire progresser la narration ? Je pense ainsi aux rencontres de Mortimer avec Mademoiselle Zi,  la première avec la remise du mâla, et la seconde alors que le professeur est emprisonné au fond du bateau. L'arrivée de Nasir en Chine est toute aussi surprenante. Sauf erreur de ma part, le trajet le plus direct entre Ormuz et le sous-continent indien ne passe pas par la Chine du Sud  Question
Signalons enfin que le panda géant est un animal paisible sauf s'il est attaqué...

Bon dimanche
Eléanore

eleanore-clo

eleanore-clo
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Draculea a écrit:
Quant aux autres références il y en a certainement beaucoup d'autres à découvrir petit à petit. dans le premier tome de cette aventure on apercevait dans un bar assez glauque rien moins que....... le capitaine Haddock !

Image hébergée par servimg.com


On peut donc s'attendre à ce que ce tome nous réserve d'autres bonnes surprises !  Very Happy

En voici deux autres que je cache pour ne pas déflorer l'intrigue à ceux qui la découvrent.

Spoiler:

- Le recours aux articles de presse à la toute fin de la BD est clairement un hommage à la technique narrative d'Hergé. On retrouve le même type de conclusion dans Le lotus bleu ou dans Coke en Stock  Wink
- Une autre référence est le mâla. On y devineLe Temple du Soleil. La médaille remise par Tintin protège Zorrino, de même que le bracelet remis par Mademoiselle Zi protège Mortimer.

Raymond

Raymond
Admin
Pour ma part, après une première lecture,e ne suis pas vraiment enthousiasmé par le scénario d'Yves Sente. Il y a bien sûr tout un arrière-plan historique très bien documenté et parfois presque malicieux, mais cela ralentit beaucoup trop l'histoire, qui manque de rythme à mon goût. Rolling Eyes

Le dessin est par contre superbe !


_________________
Et toujours ... Pleins feux sur Edgar Pierre JACOBS et Blake et Mortimer (2ème partie en cours) - Page 35 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
eleanore-clo a écrit:
Draculea a écrit:
Quant aux autres références il y en a certainement beaucoup d'autres à découvrir petit à petit. dans le premier tome de cette aventure on apercevait dans un bar assez glauque rien moins que....... le capitaine Haddock !

Image hébergée par servimg.com


On peut donc s'attendre à ce que ce tome nous réserve d'autres bonnes surprises !  Very Happy

En voici deux autres que je cache pour ne pas déflorer l'intrigue à ceux qui la découvrent.

Spoiler:

- Le recours aux articles de presse à la toute fin de la BD est clairement un hommage à la technique narrative d'Hergé. On retrouve le même type de conclusion dans Le lotus bleu ou dans Coke en Stock  Wink
- Une autre référence est le mâla. On y devineLe Temple du Soleil. La médaille remise par Tintin protège Zorrino, de même que le bracelet remis par Mademoiselle Zi protège Mortimer.


Très juste !!!!!!!! Bravo ! Notamment pour cette référence très subtile à.... l mdll d Zrrn ! Wink cat

http://www.marchenriarfeux.net

Dantec

Dantec
martinophile distingué
martinophile distingué
Raymond a écrit:Pour ma part, après une première lecture,e ne suis pas vraiment enthousiasmé par le scénario d'Yves Sente. Il y a bien sûr tout un arrière-plan historique très bien documenté et parfois presque malicieux, mais cela ralentit beaucoup trop l'histoire, qui manque de rythme à mon goût.   Rolling Eyes

Le dessin est par contre superbe !

Je regrette de ternir l'enthousiasme quasi-général sur ce nouveau Blake et Mortimer, mais je suis de l'avis de Raymond - j'ai découvert au quotidien les deux tomes dans Ouest-France et, malgré la qualité incontestable du dessin et le soin apporté à la reconstitution historique, je dois avouer que je me suis ennuyé! L'histoire est étirée au maximum, les "rebondissements" sont téléphonés et certains passages (comme l'équipée de Mortimer et de Mister Chou) sont totalement invraisemblables.
Je n'ai pas cru une seconde à cette histoire.
Je pense, et ce n'est pas la première fois, qu'E-P. Jacobs doit parfois se retourner dans sa tombe en découvrant les "nouveaux" Blake et Mortimer...

Pleins feux sur Edgar Pierre JACOBS et Blake et Mortimer (2ème partie en cours) - Page 35 Tombe_10

eleanore-clo

eleanore-clo
docteur honoris causa
docteur honoris causa
La critique est aisée mais l’art est difficile (1732, Philippe Néricault) , je vous propose donc une version éléanoresque  Smile du scénario Millième bras du Mékong.

Spoiler:


Mortimer et Blake sont enlevés tous les deux par Mister Chou. Et Sun Yi Sun et Miss Ti ne sont pas jetés par-dessus la rambarde du paquebot mais emmenés chez Xi-Li par Han-Dié.
Mortimer tente une évasion avec le mâla qui lui sert à faire sauter le crochet de la serrure. Il récupère les manuscrits de Gong Shou dans le bureau du général Xi-Li mais est surpris par Mister Chou. Il est alors mis dans une cage de fer étroite et y tombe malade.  Blake et Ti s’échappent. Ils rejoignent Mortimer qui n’a plus la force de rentrer à Hong-Kong. Il le laisse mourant chez le père Odilon et remontent le Mékong  jusqu’à la vallée des immortels. L’Oracle attendrie par Miss Ti, image de la femme chinoise de l’avenir, donne une Perle de Vie à Blake. Puis, Shi Huangdi, premier empereur de Chine, décide, comme à l’époque de sa jeunesse, de combattre Xi-Li, le dernier seigneur de la guerre. Ce sera sa rédemption. Il est transformé en dragon. Blake s’arrête chez le père Odilon, récupère Mortimer et tous regagnent Hong-Kong grâce à l’Aile Rouge. Entretemps Olrik a fait fabriquer un escadron de Skylantern, et un commando de pilotes de Xi-Li s’en empare puis combat avec succès l’escadrille britannique. Au sol, la situation est difficile. Blake et Miss Ti sont blessés. Arrivent alors les dragons avec à leur tête Shi Huangdi. Le sort de la bataille vacille mais Shi Hugandi meurt durant les combats et les animaux rencontrent des difficultés. Heureusement, Mortimer a pu lancer un SOS à Ormuz et des espadons arrivent et vainquent l’ennemi. pouce

La scène finale nous montre une chambre d’hôpital avec deux lits où Miss Ti et Blake récupèrent de leurs blessures. Cependant que Mortimer fume une pipe et que le professeur revient sur la légende de Gong Shu.


Bon, je suis certaine que les membres du forum peuvent encore améliorer cette idée. Partant de là, je propose que nous en parlions à Sente et Dargaud. Bien évidemment, une nouvelle version de l’œuvre sortira à Noël 2020 et l’argent des bénéfices sera reversé à l’hébergeur de notre forum.
Simple non ?  Laughing

Raymond

Raymond
Admin
Ce n'est pas plus mauvais que le scénario d'Yves Sente ! Wink


_________________
Et toujours ... Pleins feux sur Edgar Pierre JACOBS et Blake et Mortimer (2ème partie en cours) - Page 35 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Dantec

Dantec
martinophile distingué
martinophile distingué
... C'est même bien meilleur!
Toutes les pistes du 1er épisode sont exploitées avec un grand luxe d'imagination et ça se bagarre sans merci pour sauver la planète -  de quoi faire sourire notre vieil Edgar P. dans sa tombe.

Quitte à pousser le bouchon plus loin encore, je proposerais que l'empereur Xuandi-le-lâche, pour lui aussi gagner sa rédemption, se joigne à Shi Huangdi-le-menteur : on ferait ainsi de deux scénarios poussifs (mes excuses à Stéphane pour L'empereur de Chine) une superproduction digne de Netflix, starring Blake, Mortimer et Alix.

Pleins feux sur Edgar Pierre JACOBS et Blake et Mortimer (2ème partie en cours) - Page 35 Shi_hu10

sintes


docteur honoris causa
docteur honoris causa
Merci à toi,Dantec,pour cette belle photo..E.P.Jacobs n'est plus;hélàs,contrairement
à Hergé qui protégea son univers(qu'on essaye encore de servir de"faire-valoir"..)
hélàs donc,il s'est fait"Fondationnarisé",et la porte reste grande ouverte!

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Je viens de finir hier soir la lecture de cet album. Comme Raymond je le trouve admirablement dessiné et mis en couleur.

Jusqu'à la page 31, quoique l'histoire soit un peu lente, je n'ai pas de reproche majeur à lui adresser. La suite est évidemment assez surprenante. Faut-il croire aux diverses possibilités qui nous sont suggérées : réalité parallèle, rêve ? Il est vrai que le pacte de vraisemblance dans le jeu de la fantaisie ne fonctionne pas vraiment. Est-ce parce qu'il est raconté de façon un peu enfantine ? Ou que le merveilleux se substitue au fantastique scientifique auquel la série nous a toujours habitué ? Je ne saurais vraiment le dire.

Je me permets toutefois de préciser que la condamnation des nouveaux Blake et Mortimer dans leur ensemble me paraît exagérée. je serais quant à moi beaucoup plus nuancé à ce sujet. Il y en a d'excellents, de moyens et de aussi de vraiment manqués. Jacobs se retournerait-il dans sa tombe ? Peut-être, mais je dois avouer que de mon point de vue son oeuvre est elle aussi loin d'être toujours égale. Il y les sommets que l'on connaît, mais aussi des passages à vide. Par exemple, je dois confesser que je n'ai jamais trouvé le moindre intérêt aux séquences préhistoriques et médiévales du Piège diabolique quoique le dessin en soit remarquable. J'ai toujours trouvé ces parties pourtant assez substantielles plutôt fastidieuses alors que je vibre de joie chaque fois que je relis S.0.S. Météores qui pour moi est un des plus beaux albums de l'histoire de la bande dessinée.

Mais, si nous laissons de côté notre étonnement devant le choix narratif dont témoigne ce nouveau Blake et Mortimer, et la gêne qu'il peut inspirer en première lecture, une question me vient à l'esprit, qui peut-être éclairerait les raisons de notre déception, relative d'ailleurs car le plaisir du très beau dessin et de la très belle mise en couleur se maintiennent sans défaut jusqu'au bout : pourquoi ce choix d'une histoire qui non seulement ne correspond pas aux habitudes de la série plutôt marquée par les intrigues militaires, policières et scientifico fantastiques ?

Yves Sente nous raconte l'histoire d'une contamination de l'histoire "réelle", celle de la période où la Chine va basculer entre les mains de Mao et de sa révolution communiste et où Hong Kong est encore administrée par les britanniques, par une histoire issue d'un très lointain passé aux origines de l'empire chinois, au point d'ouvrir au sein de l'espace-temps choisi pour cette histoire une sorte de seuil conduisant à un tout autre monde, cette ouverture inattendue se situant au niveau du millième bras du Mékong.

Soudain, nous voilà projetés hors temps "réel" dans un temps non seulement uchronique, mais aussi surnaturel. Comme si ce récit voulait symboliser le jeu de boucles entrelacées auxquel la série s'est toujours livrée en incorporant des événements "contemporains réels" à une dimension historique imaginaire, (comme dans une sorte de bande de Moebius temporelle), voire purement mythique comme dans le cas de L'énigme de l'Atlantide. J'ai l'impressiln que, consciemment ou non, c'est à une telle mis en abyme symbolique que cette histoire veut parvenir, d'autant qu'elle associe au merveilleux et à l'histoire passée et présente la dimension uchronique fondatrice de Blake et Mortimer par ses références à la troisième guerre mondiale entre monde libre et "empire jaune".

Malheureusement, cela ne fonctionne pas bien voire pas du tout, alors que j'avais trouvé très convaincantes toutes les hypothèses de cet espèce d'Agatha Christie historique qu'était Le testament de William S. Je crois que tout vient de ce choix du merveilleux qui ne passe pas ou qui a été mal maîtrisé. Cela me fait un peu penser, toutes choses égales par ailleurs, à l'irruption d'extra-terrestres et de l'univers du manga dans Astérix, au tome 33 intitulé Le ciel lui tombe sur la tête. On n'en est sans doute pas là avec cet album de Blake et Mortimer qui contient quand même des passages vraiment réussis et, j'y insiste une fois encore, séduit l'oeil. Mais on éprouve un sentiment d'étonnement devant ce choix narratif qui me semble malheureux et maladroit. Alors que la mise en place de l'histoire dans le premier tome m'avait passionné, et me laissait attendre une résolution somptueuse, j'avoue être cette fois déçu et un peu décontenancé. Dans cette série, Yves Sente a pourtant donné à plusieurs reprises de très belles histoires que je continue de relire avec beaucoup de plaisir, (même si d'autres me plaisaient moins.) J'espère que sa dernière collaboration avec Juillard dans Blake et Mortimer, si elle se concrétise, retrouvera l'inspiration d'albums comme La machination Voronov, du Serment des cinq lords qui est mon préféré, ou du Testament de William S. que j'aime aussi beaucoup.

Je termine par le plaisir de l'oeil puisque je l'ai évoqué à plusieurs reprises dans ce billet, avec la première planche de l'histoire, montrant le panorama nocturne de Hong Kong.


Image hébergée par servimg.com




Même dans la partie de l'histoire qui passe au registre du merveilleux, on trouve des moments visuels de toute beauté :


Image hébergée par servimg.com




Post Scriptum : Est-ce que cette histoire d'empereur "jaune" du passé qui continue d'exister dans une extra temporalité dissimulée dans les replis du réel de 1949 ne se veut pas écho de l'histoire de l'empereur jaune revenu dans le réel des années 1950, d'un lointain futur quasiment extra temporel tant il est étranger à la seconde moitié du XX° siècle ? Indépendamment de la question des qualités respectives mises en oeuvre dans ce nouvel album et dans celui que raconte L'étrange Rendez-vous, ce parallèle me semble a priori envisageable.

http://www.marchenriarfeux.net

Raymond

Raymond
Admin
Je suis d'accord avec toi que la traditionnelle condamnation des derniers Blake et Mortimer par de nombreux critiques (pas tous car Filippini a tout de même apprécié) est exagérée. Pour moi, il y a du bon et du moins bon dans ce dernier opus, et le meilleur se place certainement au début du tome 1, que j'ai relu et qui tisse d'intelligentes correspondances avec la fin du Secret de l'Espadon. Malheureusement, le récit devient ensuite très touffu, voir même très verbeux, et ceci étouffe un peu le suspense. Je ne suis pas contre un texte qui soit par moment abondant, mais je trouve que là, il y en a trop. Cette lecture du tome 2 ne m'a donc pas passionné mais ..., les relectures sont souvent plus fluides que la première découverte et peut être que j'apprécierai mieux ce livre plus tard. Je ne voudrais donc pas trop vite juger cette nouveauté. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ... Pleins feux sur Edgar Pierre JACOBS et Blake et Mortimer (2ème partie en cours) - Page 35 Charli10
http://lectraymond.forumactif.com

Draculea

Draculea
vieux sage
vieux sage
Tu as raison, je ne veux pas moi non plus juger trop vite. Disons que j'ai surtout été surpris et ma première réaction est de considérer que cette dimension nouvelle et inattendue est un peu étrange. Mais je ne la rejette pas abruptement d'emblée et de façon définitive, d'où ma volonté d'essayer de comprendre quelle logique avait guidé Yves Sente et surtout mon Post Scriptum qui exprime une idée qui m'est venue après coup, alors que je venais de terminer la rédaction de mon message. Aussi, ma réserve initiale est à prendre avec précaution car il se pourrait que j'ai fait fausse route en "reprochant" au scénario l'emploi du merveilleux. Après tout pourquoi pas si l'introduction de ce registre est bien conduite. Est-ce le cas, il faudra relire l'album à froid pour le dire. Disons qu'a priori cela m'étonne et que je doute de la pertinence de ce choix tel qu'il a été conduit, mais il faut réfléchir au-delà de cette impression première.

Il y a un personnage qui m'a beaucoup intrigué. Il s'agit de Mister Chou qui a quelque chose d'une sorte d'entité surnaturelle venue du monde des morts. Son visage est en effet très étonnant et en décalage par rapport à celui des autres personnages : on dirait une momie et il m'a constamment fait penser par le caractère anguleux et décharné de ses traits à Mitsuhirato. Il faudra aussi revenir sur le cas étrange de Mister Chou et sons statut dans ce récit. Qu'incarne-t-il vraiment ?

http://www.marchenriarfeux.net

2J

2J
membre de l'académie
membre de l'académie
Mortimer parmi les immortels
« Blake & Mortimer, la Vallée des Immortels, Tome 2 »/BLAKE ET MORTIMER

By Jove ! À Hongkong, le professeur Mortimer a été enlevé par l'impitoyable Olrik, dissimulé sous les traits de Mister Chase. Ce dernier n'hésite à le livrer à un seigneur de la guerre chinois, le terrible Xi-Li. Avec mister Chou, personnage peu recommandable, il parvient à s'échapper. Mais c'est sous la menace qu'il doit aider ce dernier à trouver un endroit mythique, la Vallée des immortels, source de pouvoir et de richesse. Pendant ce temps, le capitaine Blake fait tout pour retrouver son ami. Mais aussi empêcher Olrik de dérober une arme secrète anglaise…

Suite de « Menace sur Hongkong », ce nouvel album entraîne nos deux héros dans de palpitantes aventures exotiques, au cœur de la forêt et de l'Histoire de la Chine, avec en vedette le colonel Olrik. Moins « bavard » que le précédent, bien rythmé, l'album est aussi une vraie réussite graphique, dans la veine des anciens « Blake et Mortimer ».

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 4/5

« Blake et Mortimer - La vallée des Immortels, tome 2 », de Sente Berserick et Van Dongen. Ed. Dargaud. 56 pages. 15,95 euros.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 35 sur 36]

Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum