Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La poésie de Frank Pé

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas  Message [Page 2 sur 4]

26 Re: La poésie de Frank Pé le Ven 26 Déc - 9:44

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

27 Re: La poésie de Frank Pé le Ven 26 Déc - 10:42

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

28 Re: La poésie de Frank Pé le Ven 26 Déc - 12:01

Raymond

avatar
Admin
J'ai feuilleté souvent ce joli petit album, mais son prix m'a toujours dissuadé de l'acheter !

Il doit être maintenant bien coté. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

29 Re: La poésie de Frank Pé le Ven 26 Déc - 13:27

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Pour l'instant, sa cote est à 50 €.

30 Re: La poésie de Frank Pé le Mer 31 Déc - 9:23

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

31 Re: La poésie de Frank Pé le Mar 10 Mar - 9:32

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Manon et les antilopes.


32 Re: La poésie de Frank Pé le Mer 11 Mar - 12:44

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Manon et la chouette.


33 Re: La poésie de Frank Pé le Sam 14 Mar - 10:31

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
"L'arbre des deux Printemps".


34 Re: La poésie de Frank Pé le Mer 18 Mar - 16:05

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

35 Re: La poésie de Frank Pé le Jeu 19 Mar - 13:14

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

36 Re: La poésie de Frank Pé le Sam 18 Juil - 11:38

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

37 Re: La poésie de Frank Pé le Sam 18 Juil - 12:29

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

38 Re: La poésie de Frank Pé le Dim 19 Juil - 8:57

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

39 Re: La poésie de Frank Pé le Mar 21 Juil - 9:03

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

40 Re: La poésie de Frank Pé le Mer 22 Juil - 15:50

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

41 Re: La poésie de Frank Pé le Mer 29 Juil - 13:00

Raymond

avatar
Admin
Treblig a écrit:

Une image qui provient de l'album que personne n'a jamais vu ! Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

42 Re: La poésie de Frank Pé le Dim 2 Aoû - 22:11

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

43 Re: La poésie de Frank Pé le Ven 25 Sep - 22:35

eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Bonsoir

Je termine la lecture de Zoo. Je ne connaissais pas cette trilogie et la lire m'a ravie.

Zoo apparait d'abord comme une superbe variation sur le thème du paradis perdu, un zoo en dehors du temps, et qui protège ses occupants de tout mal. Seul l’horreur de la Première Guerre mondiale pourra en franchir les frontières. Manon, la jeune sauvageonne, la petite princesse du zoo, incarne l’innocence d’une Eve qui n’aurais pas croqué la pomme. Sa nudité n'est jamais choquante, comme celle d'Eve. L’absence d’agressivité des fauves à son égard rappelle d’ailleurs la Bible et l’Éden et on pense au Jardin des délices de Jérôme Bosch. Anna et son nez arraché, l’étrangère que le zoo accueille et guérit, représente les croyances populaires, les mythes anciens, cette fois-ci non chrétiens, ceux de la possession des hommes par les animaux et réciproquement. Le sculpteur Buggy est plus complexe à cerner. Son souci perpétuel de reproduire le zoo semble démontrer l’incapacité des hommes à reproduire le divin. Enfin,  Célestin, père suprême, petit « dieu » de cet univers en minuscule, seule personne âgée dans le zoo, vrai faux père de Manon, d’Anna et de Buggy, y incarne une douceur et une compassion infinie.
Bonifay aime ses personnages. Et aucun « méchant » ne figure dans la galerie, que ce soient les habitants du village voisin du zoo ou encore les visiteurs (le député!). Le prêtre du hameau fait preuve d'une grande tolérance car les mœurs du zoo sont quelque peu atypiques ! Bonifay fait aussi preuve d'une grande compassion à l'égard des soldats, qu’ils soient français ou allemand. Seuls les moujiks russes, dont la violence a conduit à la défiguration d'Anna, sont stigmatisés.
Le texte se marie parfaitement avec le dessin et s'efface souvent devant lui, au point que des pages entières n'ont aucun lettrage.

Les dessins de Frank sont sublimes et les cases incroyablement variées, grandes, petites, verticales, allongées, biscornues.
Le trait lui-même varie. Avec une justesse et une ligne ronde rappelant le douanier Rousseau, le dessinateur représente le paradis du zoo puis, dans un tout autre style, alternant les angles vifs et les zones floues, l’enfer des tranchées. Les animaux sont superbes et Frank se révèle le digne successeur des dessinateurs animaliers ayant contribué à l'histoire naturelle de Buffon.

La couleur est magnifiquement utilisée. Le recours à la trichromie, un dessin en noir et blanc, auquel se rajoute la couleur du bonheur ou de la responsabilité ou de tout autre fait marquant, est une idée incroyable. On pense à Sambre mais c’est bien plus "fort" car la troisième couleur n’est jamais la même.

Le dernier tome me semble, au final, ouvert. Certes Anna découvre un mort mais Frank nous cache son visage au point que l’on a un petit doute sur son identité (les chaussures…). Est-ce Célestin ? Et le départ de Manon pour l’Afrique ouvre une autre page. Je serais ravie de retrouver le zoo et de découvrir son évolution durant les années folles.

Un très bel ouvrage. Très poétique.

Cordialement
Eléanore-clo

44 Re: La poésie de Frank Pé le Sam 26 Sep - 7:25

eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Bonjour

En y repensant, ne peut-on dire que le thème de zoo, celui d'un ilot de bonheur au milieu de l'horreur, est redevenu d'actualité avec la tragédie des réfugiés, syrien, érythréen, afghans, etc...? L'Europe n'est-elle pas, pour ces personnes, un zoo magique où ils pourraient, tel Anna, retrouver le bonheur de vivre ?

Cordialement
Eléanore-clo

45 Re: La poésie de Frank Pé le Sam 26 Sep - 9:15

Raymond

avatar
Admin
Pour ma part, j'avais été franchement déçu par la fin de "Zoo", qui est justement un peu trop "ouverte". Les personnages semblent s'évanouir dans le 3ème tome et cela m'avait un peu énervé. J'en avais conclu que Bonifay n'est pas un bon scénariste, et je n'ai jamais relu cette BD depuis sa sortie.

Dommage, car les 2 premiers tomes étaient plus que prometteurs.  Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

46 Re: La poésie de Frank Pé le Sam 26 Sep - 9:25

eleanore-clo

avatar
martinophile distingué
martinophile distingué
Bonjour Raymond

Est-ce que le 3ème tome n'est pas ouvert comme la vie, qui est elle même ouverte ?
Après, je me suis replongée dans l’œuvre ce matin et y ai retrouvé une autre idée de Bonifay que je n'avais pas perçue de prime abord, le renversement de la réalité. Dans un zoo, les cages sont là pour protéger les visiteurs. Dans la BD, le zoo protège ses occupants de l'extérieur. Jusqu'au jour où Célestin part amener la paix du zoo dans l'enfer des tranchées. Une autre idée dans la même veine est que Manon, Anna, Célestin et Buggy sont aussi des animaux du zoo, des animaux rares et précieux !

Cordialement
Eléanore-clo



Dernière édition par eleanore-clo le Sam 26 Sep - 9:43, édité 1 fois

47 Re: La poésie de Frank Pé le Sam 26 Sep - 9:40

Raymond

avatar
Admin
Peut être que la lecture et les attentes sont un peu différentes lorsqu'on découvre cette histoire en un seul bloc.  

Pour ma part, j'ai lu cette BD album après album, et il y a eu une longue attente entre le 2ème et le 3ème tome. Frank a d'ailleurs dessiné d'autres choses entre deux. Le 3ème tome est paru à une époque où on ne l'attendait plus, et j'ai eu l'impression très nette que les auteurs expédiaient la fin de cette BD (qu'ils avaient de la peine à conclure).

Tout ça pour ça, en quelque sorte! Rolling Eyes

Ce n'était d'ailleurs pas la première fois que Bonifay utilisait ce genre de procédé. Dans le Chariot de Thespis, un western dessiné par Rossi pendant les années 70, le scénario partait complètement en sucette à partir du 4ème tome, et il se terminait lui aussi d'une façon vaseuse.

Oui, assurément, je pense que Bonifay n'est pas un bon scénariste. Evil or Very Mad


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

48 Re: La poésie de Frank Pé le Dim 27 Sep - 0:16

juju


compagnon
compagnon

http://goscinny.forumculture.net/

49 Re: La poésie de Frank Pé le Dim 27 Sep - 10:13

Raymond

avatar
Admin
Je crois que seuls quelques collectionneurs acharnés possèdent ce cahier pédagogique, qui contient il est vrai quelques pages inédites de Frank Pé. Rolling Eyes

Pour ma part, j'en avais entendu parler mais je ne l'ai jamais vu.  deso


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

50 Re: La poésie de Frank Pé le Mar 6 Oct - 10:25

juju


compagnon
compagnon
Je crois que c'est destiné à des élèves, mais peut-être que même un adulte apprendrait des choses, enfin je pense... cette série contient beaucoup de symboles qu'on ne voit pas forcément.

http://goscinny.forumculture.net/

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum