Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Georges Pichard, illustrateur et fer de lance de la bande dessinée pour adultes

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 7]

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Voilà, je lance ce sujet en espérant qu'il rencontre du succès.  Wink 

Raymond

avatar
Admin
La BD de Pichard que j'ai préférée, c'est probablement Ulysse, adaptation de l'histoire de l'Odyssée qui est traitée à la manière d'un récit de science-fiction.

J'aime bien aussi Edouard, récit un peu contemplatif et typique des idées des années 70.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
J'ai découvert Pichard avec Submerman, quand j'avais 8 ou 9 ans. Les méchants avaient vraiment une mine patibulaire qui m'impressionnait. Et cet univers où des créatures aux allures de démons venaient troubler la vie d'une communauté pacifique dans un Eden sous-marin était littéralement fascinant. Tout cela sous le regard extérieur d'un plongeur provenant de notre univers bien terrestre. Les regards et les attitudes (parfois très lascives de certaines créatures de ces peuples marins) jouaient un rôle indéniable dans cette fascination. Il s'agissait d'une forme d'érotisme très maîtrisée, qui pouvait créer un trouble, mais en aucun cas traumatiser ou perturber fortement, même des enfants. Il serait intéressant de connaître le point de vue des responsables éditoriaux de Pilote à cette époque, quand cette série leur fut présentée. Je pense en particulier à Goscinny (homme assez prude) et à Charlier, qui faisait aussi preuve de pas mal de retenue, même si quelques pin-up fatales faisaient partie intégrante des genres dans lesquels il plongeait ses personnages (espionnage, aventures policières, etc...).
Pour ma part, les séries de Pichard que je préfère furent "Submerman" et "Blanche Epiphanie", avec Lob au scénario. J'ai passé également un moment agréable avec Ulysse et Carmen revisités.
Dans un genre nettement plus sulfureux, "L'usine" tenait assez bien la route sans choquer autant que Marie-Gabrielle de St-Eutrope ou d'autres productions plus tardives, dans un genre de plus en plus pornographique et sadomasochiste.
Sinon, la période humoristique caractéristique des débuts de Pichard, moins connue des bédéphiles, est également assez féconde et mérite qu'on s'y intéresse. Il s'agit essentiellement d'illustrations, de couvertures de romans humoristiques et de dessins humoristiques publiés dans des revues humoristiques, souvent un brin coquines, mais sans pouvoir attenter à la vertu des plus prudes. Le dessin choisi par Treblig pour son avatar de la semaine en est un parfait exemple.

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Fildefer a écrit:.
Sinon, la période humoristique caractéristique des débuts de Pichard, moins connue des bédéphiles, est également assez féconde et mérite qu'on s'y intéresse. Il s'agit essentiellement d'illustrations, de couvertures de romans humoristiques et de dessins humoristiques publiés dans des revues humoristiques, souvent un brin coquines, mais sans pouvoir attenter à la vertu des plus prudes. Le dessin choisi par Treblig pour son avatar de la semaine en est un parfait exemple.

Un aspect de l'œuvre de Pichard que j'entends justement montrer ici.  Wink

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Curieusement, il existe très peu de clichés de cet auteur.

Le plus montré est bien sûr celui-ci.

Il y aussi cet autre.

Raymond

avatar
Admin
J'ai reçu récemment (un peu par erreur d'ailleurs) une reliure de la semaine de Suzette. J'ai eu la bonne surprise d'y découvrir une BD de Pichard. C'était au milieu des années 50, et le dessinateur faisait ses débuts.



Satellite X. T. 1 est une histoire de science-fiction pour jeunes filles, mais elle respecte les standards du genre. On y voit des vaisseaux spatiaux, et on n'hésite pas à envoyer des enfants faire un voyage dans le système solaire, dans le plus grand respect de la morale.   Very Happy 

Voilà comment ça commence !


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Un petit voyage dans l'espace ?  Very Happy 



_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Là, Raymond, tu nous fais découvrir une facette assez méconnue de Pichard. Ta reliure, de surcroît, à l'air d'excellente tenue.
Au passage, je constate que ce récit a nécessité la collaboration de deux scénaristes.
Il serait intéressant qu'un de ces jours, tu puisses nous présenter dans le topic approprié, l'intégralité d'un fascicule de la Semaine de Suzette (fin années 50). Car je pense qu'au sein du lectorat masculin, nous serons plutôt nombreux (pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'avoir une soeur) à découvrir le contenu de cette revue. Quant aux lectrices membres du forum, cela pourra constituer une madeleine de Proust.

bruno

avatar
grand maître
grand maître
C'est une très belle découverte... Merci Raymond !

http://www.canalbd.net

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Ce satellite XT1 à l'air bien sympa, et on peu déjà entrevoir dans les traits du personnage féminin en couverture ce que seront ses futures héroïnes.

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Monocle a écrit:Ce satellite XT1 à l'air bien sympa, et on peu déjà entrevoir dans les traits du personnage féminin en couverture ce que seront ses futures héroïnes.

Dès cette époque, Pichard réalisait déjà des illustrations beaucoup plus... triviales, dirons nous. Mon petit doigt me dit que Treblig va nous en distiller quelques unes, de temps en temps... Wait and see...
Ce travail de dessinateur humoristique se faisait parallèlement à ses débuts en BD.
Ces illustrations relevant de l'humour gaulois, ont été publiées essentiellement dans des magazines humoristiques ; plus rarement, elles étaient destinées à orner la couverture de romans dits "gais" (gais, par opposition à tristounets, rien à voir avec une orientation sexuelle) de l'écrivain Lyonnais Marcel Etienne Grancher. Les tirages de tête comportaient généralement, en plus de la vignette de couverture, des illustrations intérieures n&b et des hors texte couleurs.
La plupart de ces dessins mettaient en scène des pin-up aguicheuses, aux formes rebondies, prenant des poses lascives ou provocantes... Le trait épuré de ces dessins relevait du style humoristique et n'avait rien à voir avec celui des planches de "XT1. satellite" que nous découvrons grâce à Raymond.

Raymond

avatar
Admin
Fildefer a écrit:Là, Raymond, tu nous fais découvrir une facette assez méconnue de Pichard. Ta reliure, de surcroît, à l'air d'excellente tenue.
Au passage, je constate que ce récit a nécessité la collaboration de deux scénaristes.
Il serait intéressant qu'un de ces jours, tu puisses nous présenter dans le topic approprié, l'intégralité d'un fascicule de la Semaine de Suzette (fin années 50). Car je pense qu'au sein du lectorat masculin, nous serons plutôt nombreux (pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'avoir une soeur) à découvrir le contenu de cette revue. Quant aux lectrices membres du forum, cela pourra constituer une madeleine de Proust.
Je peux facilement ouvrir un sujet dédié à ce journal et scanner un numéro en entier pour vous montrer comment cela se présente, mais vous risquez d'être un peu déçu. La proportion de bandes dessinées n'est pas grande dans le journal, par rapport au reste. Il y a aussi des romans photos et divers articles destinés aux jeunes filles


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Découvrons maintenant ce satellite !  Very Happy 



_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Raymond

avatar
Admin
Le scénariste imagine de curieuses combinaisons pour se promener dans l'espace !  Very Happy 


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Ce satellite a un petit air de ressemblance avec un autre, vous ne trouvez pas ? Quant à la couleur jaune du scaphandre, n'était le petit propulseur, ahem...





L'album de Weinberg est paru en janvier 1958, et "Le Maître du Soleil" fut prépublié dans Tintin en 1956.

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Raymond

avatar
Admin
Fildefer a écrit:Ce satellite a un petit air de ressemblance avec un autre, vous ne trouvez pas ? Quant à la couleur jaune du scaphandre, n'était le petit propulseur, ahem...





L'album de Weinberg est paru en janvier 1958, et "Le Maître du Soleil" fut prépublié dans Tintin en 1956.

Bien vu !    Very Happy 

Ceci dit, l'idée du satellite en forme de roue géante  est réapparue dans de nombreuses œuvres de science-fiction.

Voici un exemple bien connu :



Je ne pense pas que Kubrick imite Albert Weinberg.   Wink


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Non, absolument pas, je suis bien d'accord avec toi. Kubrick ne s'intéressait certainement pas à l'oeuvre de Weinberg et encore moins à celle de Pichard, alors illustre inconnu, ne bénéficiant pas d'albums et n'ayant pas encore été médiatisé par ses bandes dans Pilote et France Soir, avant d'entamer une carrière d'auteur sulfureux.
De nombreux romanciers, auteurs de BD (Hergé, Weinberg, etc...), illustrateurs, comme beaucoup de cinéastes s'inspiraient avant tout de ce qu'ils pouvaient trouver dans des revues de vulgarisation scientifique, voire de véritables publications scientifiques.

S'agissant de Pichard, comme son oeuvre est postérieure à celle de Weinberg (presque contemporaine mais tout de même décalée), je ne saurais dire si pour sa documentation il a davantage fait appel aux revues de vulgarisation scientifique ou aux planches de son confrère belge. J'imagine mal un auteur comme Pichard n'ayant pas lu à cette époque le journal Tintin (dans lequel des inédits du héros à la houpe étaient régulièrement publiés ainsi que de sacrées valeurs montantes comme Jacobs, etc...).

arsen33


lecteur émérite
lecteur émérite
Je n'avais pas encore vu le post... Très surprenant la participation de Pichard à un journal comme la semaine de Suzette. Je pensais qu'il n'avait fait que dans la bédé pour adulte.
Mais bon on n'est quand même pas au grand écart de Tony Ungerer ou Luc Lafnet.

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Treblig, nous comptons sur toi pour nous éclairer un peu sur les illustrations dont tu nous gratifies...  Wink 

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Pour l'instant, nous sommes plutôt dans le registre du roman galant, du type "liaisons dangereuses".  Wink 

Fildefer

avatar
grand maître
grand maître
Oui, c'est bien ce qu'il me semblait...  Very Happy 
Aurais tu une date de parution, un éditeur, une collection à signaler ?

Raymond

avatar
Admin
Il existe une bibliographie de l'oeuvre de Pichard, réalisée par Louis Cance, mais elle s'intéresse avant tout aux bandes dessinées. On la trouve dans cette revue.




On n'y parle très eu des illustrations ou des dessins d'humour réalisés pendant les débuts du dessinateur. Rolling Eyes Il en a publiés dans des journaux tels que V Magazine, ou Le Rire .  

Par rapport aux BD des débuts (celles des années 50), elles ont toutes été éditées dans la Semaine de Suzette. Ce n'est qu'au milieu des années 60 que les œuvres de Pichard apparaissent dans des journaux tels que Chouchou ou Pilote.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Dans le genre historique, Pichard montrait un autre aspect de son talent.  Cool 


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 7]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum