Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Richard Corben et le Ben Day

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Richard Corben et le Ben Day le Sam 21 Déc - 10:33

Raymond

avatar
Admin
Un nouvel album de Richard Corben vient d'être publié, et il reprend ses anciens récits d'horreur pour la Warren.



C'est l'occasion d'ouvrir un sujet sur ce dessinateur qui m'a longtemps fasciné. Corben avait une technique de mise en couleur bien à lui (le Ben-Day), qui donnait à ses planches un aspect unique. Pendant les années 70, ses BD étaient d'ailleurs assez rares (c'était les débuts de Métal Hurlant) et je collectionnais avidement les numéros d'Eerie ou de Creepy qui publiaient une de ses histoires.

Une petite photo de Corben, qui date justement des années 70. C'était sa grande époque.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

2 Re: Richard Corben et le Ben Day le Sam 21 Déc - 10:38

Raymond

avatar
Admin
Une petite image de Den, une série très inspirée par l'univers de Robert Howard, et qui reste le chef d'oeuvre de Corben (elle a été publiée dans Métal Hurlant).


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

3 Re: Richard Corben et le Ben Day le Sam 21 Déc - 10:41

Raymond

avatar
Admin
Au temps de mon blog, j'avais "chroniqué" Cidopey, une petite histoire de Corben dessinée à ses débuts, lorsqu'il publiait dans les revues "underground".

http://lecturederaymond.over-blog.com/article-19487448.html


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

4 Re: Richard Corben et le Ben Day le Dim 29 Déc - 16:28

Raymond

avatar
Admin
Actua BD parle de ce nouvel album de Corben !


http://www.actuabd.com/Eerie-Creepy-presentent-Richard


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

5 Re: Richard Corben et le Ben Day le Mar 11 Fév - 17:44

Raymond

avatar
Admin
C'est une année faste ! On annonce déjà un nouvel album de Corben, avec cette fois une histoire inédite.



Actua BD en parle ici :

http://www.actuabd.com/Ragemoor-le-grand-retour-de

Sinon, à voir le peu de réactions qu'il suscite, je dois être le seul amateur de Corben sur le forum ?  Wink 


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

6 Re: Richard Corben et le Ben Day le Dim 16 Fév - 13:35

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
A propos de Ragemoor justement.


http://www.aaapoumbapoum.com/?p=5209

7 Re: Richard Corben et le Ben Day le Sam 14 Juin - 14:10

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

8 Re: Richard Corben et le Ben Day le Dim 15 Juin - 17:21

Raymond

avatar
Admin
J'attends ce deuxième volume avec impatience !


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

9 Re: Richard Corben et le Ben Day le Dim 15 Juin - 21:41

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

10 Re: Richard Corben et le Ben Day le Dim 13 Juil - 10:59

Raymond

avatar
Admin
Raymond a écrit:J'attends ce deuxième volume avec impatience !


Il est sorti en librairie (et je n'ai pas tardé pour l'acheter). ActuaBD en parle d'ailleurs ici :

http://www.actuabd.com/Richard-Corben-vol-2-Trad-Doug

C'est une belle période pour les amateurs de Richard Corben.   Very Happy


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

11 Re: Richard Corben et le Ben Day le Dim 20 Juil - 16:38

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

12 Re: Richard Corben et le Ben Day le Sam 19 Déc - 10:25

Raymond

avatar
Admin
Parmi la masse de nouveaux albums, je n'ai pas manqué le nouvel opus de Richard Corben, qui s'intitule "Esprits des Morts".



C'est le troisième recueil de Corben consacré à l'adaptation de récits (ou de poèmes) d'Edgar Allan Poe (le premier datant des années 80) et cette anecdote révèle déjà une grande constance dans la construction de son oeuvre. Depuis ses débuts dans le mouvement underground, le dessinateur crée un univers graphique très personnel qui mélange le fantastique et l'horreur (et parfois la dérision), en s'inspirant parfois de récits écrits par Lovecraft, Robert Howard, Clark Ashton Smith et bien sûr Edgar Poe.



Derrière cet attrait pour l'horreur, il y a en fait une recherche esthétique. Cela se remarque bien dans certaines planches de l'album actuel, qui nous montrent des images souvent énigmatiques. La tension nait bien sûr d'une progression inexorable de l'histoire vers un destin horrible, mais aussi d'une certaine étrangeté des personnages, qui semblent évoluer dans un rêve.



Ce qui m'a le plus épaté, toutefois, ce sont les reprises dans "Esprits des Morts" de textes que Corben avaient déjà dessinés. C'est ainsi que le Corbeau (en anglais "The Raven"), un célèbre poème de Poe (traduit en français par Baudelaire) avait déjà été adapté pendant les années 70 pour le magazine Vampirella, puis repris au début des années 2000 dans une série d'adaptations de poèmes (cette fois-ci en noir et blanc). Dans ce dernier album, Corben reprend pour la troisième fois le Corbeau, et à chaque fois, il le redessine complètement ! Il est vrai qu'il ne se satisfait jamais de demi-mesures. Qui d'autre que Corben, passionné de dessin et perfectionniste dans l'âme, pourrait s'amuser à faire cela ? (*)



Signalons par ailleurs que Corben ne s'est pas contenté de redessiner le Corbeau. Il reprend de la même manière la "Chute de la Maison Usher" (un récit de 30 pages déjà publié en album dans les années 80), "Ombre", "Le Ver conquérant", Berenice" etc .... Le dessinateur aurait pu se contenter de republier de vieux travaux mais ... il a préféré tout redessiner. C'est un fou furieux !  Smile  

Corben est un artiste, tout simplement.  


* NB : Il est vrai que Jijé avait, lui aussi en son temps, complètement redessiné son album "Don Bosco".


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

13 Re: Richard Corben et le Ben Day le Sam 19 Déc - 16:00

Raymond

avatar
Admin
Relevons au passage que BD Zoom consacre un article à "Esprits des Morts" :

http://bdzoom.com/91301/comic-books/%C2%AB-esprits-des-morts-%C2%BB-par-richard-corben/


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

14 Re: Richard Corben et le Ben Day le Lun 28 Déc - 16:06

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

15 Re: Richard Corben et le Ben Day le Mar 29 Déc - 8:28

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

16 Re: Richard Corben et le Ben Day le Jeu 23 Juin - 17:41

Raymond

avatar
Admin
Raymond a écrit:Parmi la masse de nouveaux albums, je n'ai pas manqué le nouvel opus de Richard Corben, qui s'intitule "Esprits des Morts".



C'est le troisième recueil de Corben consacré à l'adaptation de récits (ou de poèmes) d'Edgar Allan Poe (le premier datant des années 80) et cette anecdote révèle déjà une grande constance dans la construction de son oeuvre. Depuis ses débuts dans le mouvement underground, le dessinateur crée un univers graphique très personnel qui mélange le fantastique et l'horreur (et parfois la dérision), en s'inspirant parfois de récits écrits par Lovecraft, Robert Howard, Clark Ashton Smith et bien sûr Edgar Poe.



Derrière cet attrait pour l'horreur, il y a en fait une recherche esthétique. Cela se remarque bien dans certaines planches de l'album actuel, qui nous montrent des images souvent énigmatiques. La tension nait bien sûr d'une progression inexorable de l'histoire vers un destin horrible, mais aussi d'une certaine étrangeté des personnages, qui semblent évoluer dans un rêve.



Ce qui m'a le plus épaté, toutefois, ce sont les reprises dans "Esprits des Morts" de textes que Corben avaient déjà dessinés. C'est ainsi que le Corbeau (en anglais "The Raven"), un célèbre poème de Poe (traduit en français par Baudelaire) avait déjà été adapté pendant les années 70 pour le magazine Vampirella, puis repris au début des années 2000 dans une série d'adaptations de poèmes (cette fois-ci en noir et blanc). Dans ce dernier album, Corben reprend pour la troisième fois le Corbeau, et à chaque fois, il le redessine complètement ! Il est vrai qu'il ne se satisfait jamais de demi-mesures. Qui d'autre que Corben, passionné de dessin et perfectionniste dans l'âme, pourrait s'amuser à faire cela ? (*)



Signalons par ailleurs que Corben ne s'est pas contenté de redessiner le Corbeau. Il reprend de la même manière la "Chute de la Maison Usher" (un récit de 30 pages déjà publié en album dans les années 80), "Ombre", "Le Ver conquérant", Berenice" etc .... Le dessinateur aurait pu se contenter de republier de vieux travaux mais ... il a préféré tout redessiner. C'est un fou furieux !  Smile  

Corben est un artiste, tout simplement.  


* NB : Il est vrai que Jijé avait, lui aussi en son temps, complètement redessiné son album "Don Bosco".



Les 4 adaptations en BD du Corbeau d'Edgar Allan Poe sont commentées de façon passionnante sur cette page :

http://neuviemeart.citebd.org/spip.php?article1079

Les conclusions de l'auteur (Pascal Krajeswski) sont réellement magistrales. Elle soulignent bien la spécificité de la BD.    study

Les voici :

Dans ses réussites comme dans ses faiblesses, le médium de la BD s’est révélé comme un langage particulier dont certaines composantes peuvent être à présent énoncées.
Il est obligatoirement économe : pour narrer une histoire dans toutes ses dimensions, il ne possède qu’un nombre limité d’éléments sémiotiques.
Il est dramatisé : ces outils concourent à souligner les temps forts, ne retenant que tels mots indispensables, ou marquant tel effet par des moyens extra-picturaux.
Il est architecturé : la mise en page, qui organise la planche, ressemble à un plan d’architecte, qui structure divers modules fonctionnels au service d’un dessein global.
Il est rythmique : la lecture et sa course sont susceptibles de se voir accélérées ou au contraire stoppées net. L’art de la BD, art de nature spatiale, est aussi un art à effets temporels : il est peut-être l’art de la transformation de l’espace en temps.
Il est ambiguïsant : il génère de l’équivocité, une lecture ouverte, à interpréter – soit qu’il laisse planer un flou, soit qu’il condense abruptement.

Tels pourraient être les principaux éléments d’une Poétique de la BD. Charge aux auteurs d’apprendre à les manier, chacun à leur manière, avec plus ou moins de conscience et de talent, pour donner corps à cette « écriture BD » idiomatique
.

C'est une belle synthèse des spécificités de la BD.   clap


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

17 Re: Richard Corben et le Ben Day le Jeu 6 Oct - 15:26

Raymond

avatar
Admin
Encore un nouvel album de Corben, que je n'ai pas encore vu en librairie !




Ce sont à nouveau des histoires d'horreur ! Richard Corben ne changera jamais. Smile


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

18 Re: Richard Corben et le Ben Day le Ven 21 Oct - 23:46

Raymond

avatar
Admin
Une critique du "dernier Corben" par Yves Frémion dans le Monde :

http://www.lemonde.fr/bande-dessinee/article/2016/10/20/le-radieux-rat-dieu-de-richard-corben_5017028_4420272.html

Pour l'instant, je ne l'ai pas encore trouvé en Suisse. Rolling Eyes


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

19 Re: Richard Corben et le Ben Day le Sam 29 Oct - 22:06

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel

20 Re: Richard Corben et le Ben Day le Jeu 25 Jan - 13:38

Raymond

avatar
Admin
Et voilà ! Richard Corben a remporté le Grand Prix d'Angoulême. ActuaBD commente cette nouvelle surprenante sur cette page :

http://www.actuabd.com/Richard-Corben-Grand-Prix-d-Angouleme-2018

Je me demande quelle a été la réflexion de ceux qui ont voté pour Corben ? Ce qui est certain, c'est que ce dessinateur a mené sa carrière d'une façon très personnelle, tantôt en se plaçant du côté des auteurs alternatifs (au début des années 70, comme dessinateur underground, ou pendant les années 90, comme éditeur de ses propres œuvres), et tantôt en se conformant de façon apparemment docile au système économique américain (avec les BD d'horreur chez l'éditeur Warren dans les années 70, ou les super-héros chez un éditeur comme Marvel au début des années 2000).

Le trait d'union de ces multiples changements de cap, c'est surtout un style graphique unique, que Corben n'a jamais cessé de perfectionner au fil du temps. Cette quête l'a poussé parfois à redessiner certaines de ses œuvres (par exemple les récits d'Edgar Poe), sans se livrer au moindre calcul, poussé uniquement par sa passion du dessin. En fait, Corben est un vétitable artiste, même si de nombreuses personnes méprisent ouvertement son œuvre (je m'en étais rendu compte à l'époque de mon blog, lorsque je lui avais rendu hommage en commentant une de ses premières BD, intitulée "Cidopey").

Avouons-le ! J'aurais préféré que ce Grand Prix couronne un grand maître du 9ème Art comme Chris Ware. Mais le choix de Richard Corben est tout-à-fait défendable, si l'on considère la démarche purement artistique à laquelle ce dernier a toujours été fidèle.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

21 Re: Richard Corben et le Ben Day le Sam 27 Jan - 18:23

Murakami

avatar
alixophile
alixophile
Je trouve au contraire le choix de Corben comme grand prix très judicieux. Chris Ware aurait été un choix élitiste car cet auteur n'est connu que dans le microcosme des connaisseurs, sans compter qu'il a assez peu d'albums à son actif. Corben a certes fait parfois des BDs confidentielles mais il a aussi travaillé pour des éditeurs mainstream et compte de nombreux fans. Son travail est bien plus abordable pour le néophypte de celui de Ware. Je pense que le rôle du grand prix d'Angoulème est de faire connaître la BD au plus grand nombre par des artistes de qualité et je trouve que Corben est bien plus à même de servir cet objectif.

N'en déduisez pas pour autant que je méprise Chris Ware. Ce n'est absolument pas le cas. Mais je trouve qu'il serait une porte d'entrée dans le monde du 9ème art assez ardue.

22 Re: Richard Corben et le Ben Day le Ven 2 Fév - 11:27

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Raymond a écrit:Et voilà ! Richard Corben a remporté le Grand Prix d'Angoulême. ActuaBD commente cette nouvelle surprenante sur cette page :

http://www.actuabd.com/Richard-Corben-Grand-Prix-d-Angouleme-2018

Je me demande quelle a été la réflexion de ceux qui ont voté pour Corben ? Ce qui est certain, c'est que ce dessinateur a mené sa carrière d'une façon très personnelle, tantôt en se plaçant du côté des auteurs alternatifs (au début des années 70, comme dessinateur underground, ou pendant les années 90, comme éditeur de ses propres œuvres), et tantôt en se conformant de façon apparemment docile au système économique américain (avec les BD d'horreur chez l'éditeur Warren dans les années 70, ou les super-héros chez un éditeur comme Marvel au début des années 2000).

Le trait d'union de ces multiples changements de cap, c'est surtout un style graphique unique, que Corben n'a jamais cessé de perfectionner au fil du temps. Cette quête l'a poussé parfois à redessiner certaines de ses œuvres (par exemple les récits d'Edgar Poe), sans se livrer au moindre calcul, poussé uniquement par sa passion du dessin. En fait, Corben est un vétitable artiste, même si de nombreuses personnes méprisent ouvertement son œuvre (je m'en étais rendu compte à l'époque de mon blog, lorsque je lui avais rendu hommage en commentant une de ses premières BD, intitulée "Cidopey").

Avouons-le ! J'aurais préféré que ce Grand Prix couronne un grand maître du 9ème Art comme Chris Ware. Mais le choix de Richard Corben est tout-à-fait défendable, si l'on considère la démarche purement artistique à laquelle ce dernier a toujours été fidèle.


Actuabd revisite l'oeuvre de Corben.

http://www.actuabd.com/Retour-sur-le-Grand-Prix-d-Angouleme-2018-Corben-un-dessinateur-au-bord-des

23 Re: Richard Corben et le Ben Day le Ven 2 Fév - 13:13

Raymond

avatar
Admin
Belle analyse !      pouce

Notons au passage  que l'auteur cite le fameux site Web finlandais qui a recensé s'une manière très exhaustive toute l'œuvre de Corben :

http://muuta.net/


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum