Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Pleyers dessinant Blake et Mortimer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

stephane

avatar
vieux sage
vieux sage
Régic vient de me faire parvenir ce lien. Je nsavais pas que Pleyers avait dessiné des pages de test de cette série.
http://www.centaurclub.com/forum/viewtopic.php?f=105&t=1478

http://alixmag.canalblog.com/

Monocle

avatar
docteur honoris causa
docteur honoris causa
Intéressant, les attitudes de nos héros, sans doute en conversation au Centaur club, sont très jacobsiennes.

Fred

avatar
alixophile
alixophile
bonjour,

Désolé J'avais prévu de les poster ici, aussi, dans la foulée, mais il y a eu du fracas entre le blog d'actualité et le forum.

donc voici les images:

Voici un projet de Jean Pleyers. projet qui date de 1998, sur un scénario de Jean Van Hamme.








Je ne remets pas le lien, il est au dessus.

http://www.centaurclub.com

Raymond

avatar
Admin
Merci pour ces images ! J'ignorais que Pleyers s'était essayé à cet exercice.

Puis-je mettre ces images dans un sujet spécial, dédié à Pleyers ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

5 Pleyers dessine Blake et Mortimer le Mer 8 Mai - 17:59

Fred

avatar
alixophile
alixophile
Of course.

C'est un immense travail de Pleyers.

J'ai beaucoup.

http://www.centaurclub.com

6 Blake ou Jhen ? le Jeu 30 Mai - 18:23

joseph

avatar
alixophile
alixophile
Damned ! Nous l'avons échappé belle : S'il était parti faire du Blake et Mortimer, avec son goût des voyages et des spéculations métaphysiques aventureuses, notre cher Pleyers aurait mis 10 ans de plus avant de nous faire un nouveau Jhen...
En tant que vieux gaga de Bd, les reprises me défrisent. Pour moi, quand c'est fini, c'est fini. Reposez en paix, Blake et Mortimer, avec ce bon Edgar. P. Jacobs. J'aime beaucoup André Juillard, mais il n'a jamais retrouvé la démesure épique et électrisante de « La Marque jaune », par exemple...
Une exception pourtant : j 'aimerais bien que Jean Pleyers (s'il le souhaitait) assure en sus du dessein, bien sur, le scénario des futurs Jhen, les scénaristes successeurs de Jacques Martin n'ayant pas compris que l'intérêt principal de la série se trouvait dans la confrontation Jhen /Gilles de Rais. Mais comme elle ne peut pas durer 20 épisodes, je verrai bien bien, pas trop tard, (vu mon age) un dernier épisode qui se terminerait par la condamnation et la mort de Gilles. Jean Pleyers aurait alors les mains libres pour revenir, par exemple, à son Giovani, qui est un héros plus ouvert, dans cette époque pré-Renaissance,avec lequel il pourrait donner toute la mesure de son très grand talent (pour moi, Pleyers et cette fin du moyen age, c'est le top!).
Mais bon, ce sont les éditeurs qui décident, Jhen ça reste quand même une poulette aux oeufs d'or, et de toute façon, on ne peut pas brader comme ça, je suppose l'héritage de Maître Martin...

Raymond

avatar
Admin
Bienvenue, Joseph (même si tu es membre du forum depuis fort longtemps, c'est ton premier post). Wink

Par rapport à ton idée de raconter dans un album le jugement et la condamnation de Gilles de Rais, j'ai un avis mitigé. Ne pense tu pas que cela mettrait fin à la série tout court ?

Jacques Martin n'a jamais caché que Gilles de Rais était en fait le véritable personnage principal de la série Jhen.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Cela dit, même si j'ai toujours très apprécié Jhen (à condition qu'il soit dessiné uniquement par Pleyers), il est tout de même très regrettable qu'il ait été contraint d'abandonner Giovani, son oeuvre personnelle. Mad

Damned

avatar
grand maître
grand maître
Je retiens au moins une chose de ces derniers échanges : Pleyers semble faire l'unanimité sur son nom, unanimité à laquelle je m'associe !

Concernant son essai sur Blake et Mortimer, j'ai trouvé que ses personnages gardaient les attitudes "Martiniennes" de Lefranc (légèrement en retrait, comme sur une quelconque défensive) alors que Blake et Mortimer, sous le crayon de Jacobs, sont toujours plus ou moins penchés naturellement vers leurs interlocuteurs, dans une attitude qui se veut plus convaincante.

Ceci n'étant qu'un point de vue personnel n'affectant en rien les qualités de Pleyers, d'autant qu'on en a vu qu'une seule planche d'essai ...

Raymond

http://www.pbase.com/vv_eagle/legrand_raymond

JYB


vieux sage
vieux sage
joseph a écrit:En tant que vieux gaga de Bd, les reprises me défrisent. Pour moi, quand c'est fini, c'est fini.
Bienvenue au club (le club de ceux qui pensent comme moi qu'une série ne doit pas être reprise après la mort de son créateur, sachant qu'une reprise est de toute façon moins bonne et différente de la série primaire. Et sachant que tout scénariste en l'occurrence, a ses idées, son approche, ses thèmes de prédilection, sa façon de raconter, sa façon d'écrire, etc., qui se démarquent de son prédécesseur au point que dans les reprises, d'une façon générale, on ne retrouve pas l'esprit et la lettre des héros anciens).

joseph a écrit:Mais bon, ce sont les éditeurs qui décident, Jhen ça reste quand même une poulette aux oeufs d'or
Justement, j'ai déjà posé la question (dans les innombrables discussions que j'ai développées ici et ailleurs), et je ne crois pas avoir eu de réponse : pourquoi des repreneurs ne reprendraient-ils pas des séries sans succès, des personnages abandonnés depuis longtemps et totalement oubliés ? Parce que c'est déshonorant ? Sans intérêt ?
S'il s'agit de rendre hommage, de faire vivre un patrimoine, de relever un défi, de raconter de belles histoires, etc., pourquoi systématiquement reprendre une série célèbre et qui vend d'office beaucoup ? Parce que c'est facile...? Justement, c'est le reproche que je fais : c'est facile...!
Quitte à reprendre une série, ce serait plus intelligent, plus fort, plus audacieux, plus valorisant, plus démonstratif, de partir d'une petite série, et, grâce au talent du scénariste repreneur, de la relancer et lui faire atteindre un niveau appréciable.

joseph

avatar
alixophile
alixophile
Bonjour à tous, excusez-moi, je suis entré dans le forum comme dans un moulin...
La fin de la série me navrerait, bien sur, mais ce serait un acte de charité vis à vis de ce pauvre Gilles de Rais. Voyez dans quel état l'a mis son dernier scénariste dans cet invraisemblable voyage en Occitanie : Qu'est-il devenu, lui le pivot de la série, le grand et fastueux féodal, le maréchal intrépide, le serial killer impavide ? Un pauvre pantin manipulé, esseulé, halluciné, qui ne retrouve un peu d'énergie que dans les toutes dernières pages de l'album...Il est tellement anémié que Jhen va devoir aller lui chercher un peu de sang frais chez Dracula !!!
Que Jean Pleyers fasse aussi les scénarios et la série retrouvera son intérêt ; il connait ses personnages sur le bout des doigts, il a prouvé qu'il était un auteur complet sachant allier le vraisemblable et le paranormal, il pourra remettre de la cohérence là où il en manque beaucoup...Qu'on lui fasse confiance, ou bien faut-il encore le punir de ses conflits passés avec Jacques Martin ?

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
joseph a écrit:
Que Jean Pleyers fasse aussi les scénarios et la série retrouvera son intérêt ; il connait ses personnages sur le bout des doigts, il a prouvé qu'il était un auteur complet sachant allier le vraisemblable et le paranormal, il pourra remettre de la cohérence là où il en manque beaucoup...Qu'on lui fasse confiance, ou bien faut-il encore le punir de ses conflits passés avec Jacques Martin ?

Tes propos sont frappés au coin du bon sens. clap

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum