Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Sirius l'enchanteur

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 4]

1 Sirius l'enchanteur le Jeu 5 Mar - 0:57

Raymond


Admin
Beaucoup d'entre vous connaissent les Timour (ça, c'est pour la section BD historique) ou l'Epervier bleu, mais on sait peu de chose sur Sirius. Pourtant, je trouve que c'est un grand classique.

Avez vous lu Caramel et Romulus ? C'est un vieil album paru il y a plus de 60 ans, qui n'a jamais eu vraiment de succès. On peut le décrire comme une variation sur le thème d'Alice au Pays des Merveilles. Caramel est un jeune garçon au coeur pur, qui trouve que dans la vie, "c'est tellement plus agréable d'être l'ami de tout le monde". Romulus l'accompagne, et tous deux explorent un musée où ils découvrent un livre gigantesque. Ils sont aspirés dans une des images de ce livre et se retrouvent dans un monde onirique.

Ils arrivent dans une forêt ou vit le démon Abou Baba



Dernière édition par Raymond le Sam 22 Aoû - 19:01, édité 1 fois

http://lectraymond.forumactif.com

2 Re: Sirius l'enchanteur le Jeu 5 Mar - 1:03

Raymond


Admin
Caramel ne veut pas abandonner Abou Baba dans cette forêt infernale




Dernière édition par Raymond le Sam 22 Aoû - 19:01, édité 2 fois

http://lectraymond.forumactif.com

3 Re: Sirius l'enchanteur le Jeu 5 Mar - 1:07

Raymond


Admin
Il se passe un petit miracle



Lorsque j'ai lu cela pour la première fois, j'ai ressenti un curieux frisson dans le dos. Je me suis retourné pour voir, mais la fenêtre de la chambre était bien fermée.

Sirius est un poète  sunny



Dernière édition par Raymond le Sam 22 Aoû - 19:03, édité 2 fois

http://lectraymond.forumactif.com

4 Re: Sirius l'enchanteur le Ven 6 Mar - 14:50

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Pour rebondir sur Sirius, je recommande également à tous ceux qui, comme Raymond, apprécient à juste titre cet auteur de se procurer l'album inédit de l'ultime histoire de PEMBERTON, ce marin atypique qu'l avait créé pour le journal Pilote.
http://www.coffre-a-bd.com/cgi-bin/presalbum.bin?s=0&l=123

5 Re: Sirius l'enchanteur le Ven 6 Mar - 15:01

Pierre


vieux sage
vieux sage
Et qui était je crois une de ces dernières histoires, sinon la dernière ?

6 Re: Sirius l'enchanteur le Ven 6 Mar - 18:43

Jacky-Charles


license ès BD
license ès BD
Ah Sirius... Pendant longtemps, il a été mon auteur préféré de BD à thème historique, avec son Timour, qui avait l'avantage de changer d'époque à chaque histoire, et cela bien avant que je découvre Alix et les autres personnages de Jacques Martin, tout simplement parce que j'ai lu Spirou bien plus longtemps que Tintin.
Mais on ne réedite plus Timour, et c'est bien dommage...

7 Re: Sirius l'enchanteur le Ven 6 Mar - 19:02

Raymond


Admin
Jacky-Charles a écrit:Ah Sirius... Pendant longtemps, il a été mon auteur préféré de BD à thème historique, avec son Timour, qui avait l'avantage de changer d'époque à chaque histoire, et cela bien avant que je découvre Alix et les autres personnages de Jacques Martin, tout simplement parce que j'ai lu Spirou bien plus longtemps que Tintin.
Mais on ne réedite plus Timour, et c'est bien dommage...
Je suis bien d'accord avec toi ! Crying or Very sad

Timour, on va lui ouvrir un sujet dans la section BD historique, ça c'est certain ! Wink

Sinon, il y a peu de documents sur Sirius. Pratiquement aucune interview, si on excepte celui de Bédésup (réalisé par courier si je me souviens bien) et celui de Schtroumpfanzine qui n'en est pas un, puisque le magnétophone de Filippini était tombé en panne No .

Quant aux rééditions, il y a tout de même le coffre à BD. Les albums ne sont pas bon marché, mais cela me parait normal pour des petits tirages.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

8 Re: Sirius l'enchanteur le Sam 7 Mar - 9:53

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
On parle aussi de Sirius dans ce petit album édité conjointement par Le Centre Belge De La Bande Dessinée (CBBD) et la Poste Belge.

9 Re: Sirius l'enchanteur le Sam 7 Mar - 11:02

Raymond


Admin
Tiens ! Je n'y aurais pas pensé !

On peut aussi mentionner le dossier qui se trouve dans le supplément du journal Spirou N° 1856 (datant de 1973). Il n'est pas complet et ne parle pas de la dernière partie de la carrière de Sirius, mais c'est une source intéressante et relativement facile à trouver.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

10 Re: Sirius l'enchanteur le Sam 7 Mar - 14:36

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Oui et le fait que, sur sa fin de carrière, il ait fait partie de l'équipe d'enfer du "Trombone Illustré" prouve que cet auteur avait conservé intact son sens de la dérision, car il a trouvé le moyen d'y parodier son propre personnage de Pemberton, né dans Pilote, en créant un "clone" du nom de Penterghast.

11 Re: Sirius l'enchanteur le Dim 8 Mar - 15:09

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Dans les années 80, les éditions Dupuis avaient la très bonne habitude de publier des numéros spéciaux trimestriels du célèbre journal de Marcinelle intitulés "Spirou album +".
Ainsi, dans le numéro 2, était inséré un album inédit "Gaspard la tisane" de 44 planches, où le génialissime Sirius pouvait faire encore la démonstration de toute sa verve satirique et délirante.

12 Re: Sirius l'enchanteur le Dim 8 Mar - 20:21

Raymond


Admin
C'est un curieux récit, totalement parodique, dans lequel l'auteur semble se "lâcher". C'est plein de gags, c'est très personnel mais tout cela m'est un peu passé par dessus la tête. Je n'ai lu qu'une fois cette histoire, au moment de sa sortie, et il faudrait que je la revoie. Il me semble tout de même que c'est bien inférieur à Pemberton. Question


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

13 Re: Sirius l'enchanteur le Dim 8 Mar - 21:47

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Oui, tu as raison, mais je voulais montrer simplement jusqu'à quel point il aimait aussi "casser" son style par un dessin caricatural poussé à l'extrême, un genre qu'il affectionnera davantage à la fin de sa carrière qu'à la période des Timour.

14 Re: Sirius l'enchanteur le Dim 8 Mar - 22:15

Raymond


Admin
En fait, il y a plusieurs styles chez Sirius :
- en premier, il y a ce style à la fois fantaisiste et poétique, représenté par Bouldaldar (série longue et peu connue dont les albums sont actuellement réédités par le Coffre à BD) ou Caramel et Romulus. C'est la manière de ses débuts et cette facette de son oeuvre est un peu méconnue aujourd'hui.
- ensuite, il y a son style "réaliste", avec l'Epervier Bleu, puis avec Timour. Au début, son graphisme est assez proche de Jijé (je ne sais pas si l'un a influencé l'autre) puis il évolue ensuite vers une plus grande simplicité. Il utilise beaucoup les récitatifs pour créer une ambiance tandis que ses dessins semblent faits avec rapidité. Sirius a continué avec cette manière efficace et sans fioriture jusqu'à la fin des années 60
- enfin, il y a sa manière parodique, représentée surtout par Pemberton, mais il existe de nombreux autres exemples, par exemple Gaspard la Tisane.
Il y a une planche que j'aimerais bien voir une fois, c'est le fameux Gronvre de Blaise (audacieuse contrepetrie), petit supplément paru dans Spirou au début des années 60. Est-ce l'un d'entre vous possède le Spirou N° 1000 et son supplément ?


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

15 Re: Sirius l'enchanteur le Lun 9 Mar - 10:20

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Raymond, on pourrait même ajouter une quatrième catégorie (savante combinaison des 2ème et 3ème), perceptible dans ses histoires de "Simon le danseur" ou dans sa reprise de "L'Epervier bleu", dans lesquelles la tonalité dominante du style réaliste employé s'associe parfois à l'emploi d'un trait plus caricatural.

16 Re: Sirius l'enchanteur le Lun 9 Mar - 10:39

Pierre


vieux sage
vieux sage
Il est certain qu'une intégrale de Sirius, et particulièrement Timour et l'Epervier Bleu serait appréciable. Malheureusement les désirs des amateurs ne sont pas toujours compatibles avec ceux des éditeurs Wink

17 Re: Sirius l'enchanteur le Mar 24 Mar - 21:21

Jean-Luc


grand maître
grand maître
Toutes les aventures (y compris les inédits en albums) de l'Epervier Bleu sont parues au Coffre à BD qui réédite également les Timour.
Pour être complet, cet éditeur a également entreprit de sortir l'intégrale de Bouldaldar (plusieurs albums déjà parus)

18 Re: Sirius l'enchanteur le Mar 24 Mar - 22:14

Raymond


Admin
Bouldaldar ! Il y a là une vingtaine d'albums que j'avoue ne pas connaître. Tout un retard à rattraper Shocked

L'épervier bleu : les albums du Coffre à BD m'ont permis de redécouvrir la deuxième période (celle des années 70) qui est probablement sous-estimée. Mais il faut lire surtout la bonne période, qui va de l'Ile aux Perles à la Vallée Interdite.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

19 Re: Sirius l'enchanteur le Sam 23 Jan - 14:45

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
S'agissant d'un auteur dont la carrière n'a pas été souvent retracée, je trouve que ce "Coin du Patrimoine" de BDZoom qui vient de lui être consacré a toute sa place ici.

http://www.bdzoom.com/spip.php?article4118

20 Re: Sirius l'enchanteur le Sam 23 Jan - 15:20

Raymond


Admin
Bel article, qui présente quelques planches que je ne connaissais pas.


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

21 Re: Sirius l'enchanteur le Sam 23 Jan - 16:38

Jean-Luc


grand maître
grand maître
Bel article effectivement sur cet auteur bien oublié aujourd'hui !

Merci pour le lien, Treblig

22 Re: Sirius l'enchanteur le Jeu 11 Aoû - 18:25

Raymond


Admin
Revenons de nouveau à Sirius, pour parler un peu de l'Epervier Bleu. Ce sont de vieux albums et il y en a un qui occupe une place toute particulière : c'est l'île aux Perles.



Cet album raconte une chasse au trésor dans le monde des îles du Pacifique. Certains détails (et certains personnages) font parfois penser à l'histoire de l'île au Trésor, mais Sirius crée cependant son propre univers. Les histoires de l'Epervier Bleu se distinguent par un mélange de fougue, de cruauté, de naïveté et parfois de poésie. les héros sont entraînés dans un mouvement perpétuel et une succession de combats qui donnent un rythme soutenu au récit. Il y a enfin de magnifiques personnages, comme Larsen, le camarade bourru et bagarreur du héros. L'Epervier bleu lui-même est un personnage bondissant qui me fait penser à Jean Valhardi, un autre aventurier qui est apparu à la même époque dans le journal de Spirou.



Dans un récit d'aventure, il faut un bon méchant pour que l'intrigue fonctionne. Dans l’île aux Perles, ce personnage se nomme Blackman et c’est un adversaire redoutable, à la fois puissant, rusé et sans scrupule.



L'histoire commence à bord d'un voilier, et les manoeuvres des marins sont présentées avec une grande précision. On devine immédiatement que Sirius lui-même est un grand amateur de virées en bateau.



Puis l'Epervier plonge dans un lagon et découvre un mystérieux bateau qui est immergé tout au fond. En pénétrant dans la cabine, il se retrouve face à un cadavre aux yeux exorbités. Cette image impitoyable m'a fasciné, et elle m'est restée en mémoire pendant toute mon enfance.  Very Happy



Dernière édition par Raymond le Sam 22 Aoû - 19:07, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

23 Re: Sirius l'enchanteur le Jeu 11 Aoû - 18:46

Raymond


Admin
C'est le début d'une chasse au trésor qui va emmener l'Epervier et ses amis sur une île lointaine. Ils y découvrent un vieux bonhomme à moitié sauvage, qui protège férocement son trésor. Ce sont des perles évidemment.  Wink



L'affrontement est sauvage, et il devient encore plus féroce lorsque les survivants acostent une île peuplée de chinois. Ces maléfiques personnages s'expriment avec dintinction, un peu à la manière de mandarins, mais cela ne les empêchent pas d'être encore plus cruels que les pirates combattant l'Epervier Bleu.



Dans les aventures de l'Epervier Bleu, les combats ne se déroulent jamais avec un fleuret moucheté. On meurt souvent après les combats et l'ambiance est parfois terrifiante. Le redoutable Blackman lui-même se fait occire par les "infâmes jaunes" et l'Epervier bleu le prend presque en pitié. Sirius s'attarde, le temps d'une image, sur son agonie et, pendant un court instant, l'histoire atteint une étrange poésie.



Sans avoir l'air d'y toucher, en dessinant de simples récits d'aventure, Sirius crée parfois de petits chefs d'oeuvres.   sunny



Dernière édition par Raymond le Sam 22 Aoû - 19:10, édité 1 fois


_________________
Et toujours ...
http://lectraymond.forumactif.com

24 Re: Sirius l'enchanteur le Jeu 15 Sep - 22:44

Treblig


Double prix Nobel
Double prix Nobel
Il était temps qu'une exposition (fut-elle virtuelle !!) soit organisée en l'honneur de Sirius. pouce clap


http://www.danielmaghen.com/fr/exposition-virtuelle-sirius_e59.htm

25 Re: Sirius l'enchanteur le Ven 16 Sep - 21:00

Pierre


vieux sage
vieux sage
http://www.toutspirou.fr/Lesauteurs/Sirius.htm


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 4]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum